jeudi 29 mai 2008

Des réponses attendues

LA CFDT ET LA CFE-CGC INTERPELLENT LA DIRECTION DES PRODUITS LONGS EUROPE


Par l’intermédiaire du représentant CFDT au Comité d’Entreprise européen, la CFDT et la CFE-CGC ont interpellé la Direction des Ressources Humaines des Produits Longs Europe sur les mesures d’accompagnement du plan social de Gandrange. Les mesures annoncées jusqu’à ce jour, même si elles marquent des avancées significatives, restent pour nous, encore insuffisantes.

Pour la CFE-CGC et la CFDT Gandrange, des revendications importantes restent en suspend, à savoir :

- Le T.P.F.C (Temps Partiel de Fin de Carrière) : nous exigeons une meilleure indemnisation que les 75+5% annoncés par la Direction, nous demandons également que les cotisations retraites régime général soient payées par l’employeur sur la base des 100% du salaire et que la date d’entrée en TPFC soit la date d’entrée en vigueur du Plan de Sauvegarde de l’Emploi.

- L’IMR (Indemnité de Mise en Retraite) doit être appliquée en lieu et place de l’ADR (Allocation de Départ en Retraite) soit 7 mois de salaire maxi pour l’IMR au lieu de 4,5 mois maxi pour l’ADR, de plus l’IMR n’est ni cotisable ni imposable.

- La prime complémentaire d’aide à la Mobilité Géographique doit passer de 2 à 4 mois de salaire et concerner les salariés mutés au LCB

- Le paiement des CET (Compte Epargne Temps) doit être possible lorsque les salariés le souhaitent.

- L’ICL (Indemnité Complémentaire de Licenciement) pour les salariés qui pourraient être concernés, à leur initiative, doit être majorée de façon significative.



La Direction a bien entendu toutes nos revendications et nous a assuré que des réponses allant dans le bon sens nous serons données lors du C.E du 30 mai.
La CFDT et la CFE-CGC Gandrange vous tiendront informé dès la fin du C.E de vendredi. Sans faillir, nous continuerons à défendre les intérêts de tous les salariés.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Et demain 30 mai qu'est ce qu'on fait?
Et aprés demain si Mittal ferme la boite plus vite en raison des casses et des arrêts de travail à répétitions?

Anonyme a dit…

J'entend des critiques de certaines organisations avec l'aide de leurs sympatisants qui font croire que seul la lutte dure fait avancer les choses! Que les autres ne foutent rien! C'est quand même oublier un peu vite qu' il y a des organisations syndicales qui bossent pour faire avancer les choses pendants que d'autres mettent des drapeaux dans la boîte et récupèrent les avancées des autres! J'ai connu d'autres plans sociaux et je trouve lamentable que l'on s'attaque aux autres syndicats, cela ne peut que cacher ses échecs et pour donner le change. Je suis persuadé qu'unis on aurait tout à gagner!

l'acieriste a dit…

Et aprés demain si Mittal ferme la boite plus vite en raison des casses et des arrêts de travail à répétitions?


allons,allons! mr Mittal voulais deja le faire en 2003. Il n'est plus a 6 mois pres!!arretez de vous casser la tete comme ca!!!

Ensemble pour Gandrange a dit…

"quelqu un quelque part ne veut surtout pas que l union fasse la force et malhereusement les syndicats joue ce jeu ,et je commence meme à penser que c'est voulu de la part de certaines organisations syndicales , DOMMAGE !!! la preuve en est que deux syndicats on sus avant tout le monde le 6 et 7 janvier dernier que la boite aller fermer et rien a filtré ,alors moi je dit bravo ,bravo pour ce silence . je ne parle pas au nom de la CGT ,au non loin de là, mais c au moin eux qui ont divulgué l'affaire le 9 au soir . alors pourquoi ,pourquoi ce silence ??????
Ah!!! vous étes beaux avec vos casques ,vos banderoles,vos drapeaux ,etc...mais à quoi ça sert ? en attendant les salariés sont là ,dans l'ignorance avec des informations venant de toutes parts et bien sure 3 sons de cloches differents 4 avec celle de la direction ,vous aurez l'air fin dans quelques années quand on reparleras de vous dans d'autres sites et de la maniéres dont vous vous étes occupés de personnes qui vous fesaient confiances .
c'etait un coup de gueulle qui malhereusement ne servira à rien mais vaut la peine d'étre dit et méme hurlé je pense ."



Voici un commentaire reçu qui demande quelques explications. Plus de 4 mois après les évènements on peut avoir la mémoire qui flanche. Cependant rendons à …. La CFDT ce qui lui revient.
Dans son tract distribué le 8 janvier la CFDT dit
« Depuis deux jours, une rumeur persistante circule dans les établissements lorrains du Groupe ArcelorMittal : l’Aciérie et le Train à Billettes seraient condamnés à court terme (2009). Seul le Laminoir à Couronnes et Barres et le Centre de recherche seraient épargnés ! »

Donc cette rumeur daterait donc du 8-2= 6 janvier, Si la CGT a divulgué l’info le 9 janvier, après la CFDT, pourquoi ont-ils (CGT) gardé ce silence pendant 3 jours ? c’est pas la CFDT.

Alors camarade anonyme, on a le droit de pousser un coup de gueule, ça fait du bien, mais on vérifie ses sources avant, sinon on passe à côté de la plaque.

La CFDT n’a pas pour habitude de se précipiter et de raconter n’importe quoi, avant dans la mesure du possible, elle vérifie et elle informe sur des réalités, pas des hypothèses ou pire des mensonges volontaires.

Pour le reste du commentaire, je pense que quelqu’un quelque part ne veut surtout pas que l’union fasse la force, mais ce n’est pas la CFDT.

Effectivement, dans quelques années, quand tout cela sera terminé, comme pour tous les accords que la CFDT a signés, pas la CGT, les salariés sauront qui les a le mieux défendus, mais si après seulement 4 mois on se trompe déjà sur les acteurs et sur ce qu’ils ont faits que dire après plusieurs années!.

Jacky

Anonyme a dit…

pourquoi alors parlez vous de simple rumeurs alors que la direction vous l'as affirmé de vive voie 3 jours avant tout le monde ?
pourquoi ne vous étes vous pas tous rassemblés syndicalement ?
pourquoi avez vous écarté dés l'initiation de ce conflit ce syndicat ?
moi j vous dit que l'intersyndicale était mal barré dés le debut .
et non !! je n'ai pas la mémoire qui flanche c'est juste un constat quand on cherche pourquoi ça n'as pas fonctioné entre vous .l'echec de l intersyndicale était un facteur humain bel et bien voulu ,je suis un jeune et c'est pas demain la veille que je prendrai une carte chez qui que ce soit.
enfin j'avoue qd méme que c'est un grand travail qui à étè éffèctué malgrés tout et par tous qui aurai pu etre 10x plus concluant si certains ne se serai pas cru dans une court d'école, je ne crache pas dessus c'est juste dommage qu autant de haine entre syndicat n'est certainement pas sain dans de telles conditions et c'est l'avis de tous le personel je vous assure ,on as juste l'impression d'assister à un film de guerre sans savoir de quel cotés se mettre .
j'ai décidé de ne plus jamais consulter ce blog ni méme les autres d'ailleur
ciao à tous et bonne chance


Commentaire sur le commentaire
Il est étonnant que certains soient mieux informés que les acteurs eux-mêmes de ce drame, une fois encore avant l’annonce officielle de début janvier tout n’était que supposition, d’autant plus que Gandrange a souvent connu ce genre de rumeur et plus particulièrement depuis le rachat d’Arcelor par Mittal, et chaque fois c’était un pétard mouillé.

Dommage cette réaction de ne pas vouloir adhérer à un syndicat, c’est justement le contraire qu’il faut faire, pour faire changer les choses, car si elles peuvent être changées, c’est par l’intérieur qu’il faut agir.

Ne plus consulter les blogs spécifiques sur ce sujet c’est mettre la tête dans le sable, mais comme beaucoup sur Internet, blogs y compris, il ne faut pas tout prendre pour argent comptant, il faut savoir faire la part des choses. C’est souvent de la différence que nait la vérité.

Bonne chance ! aidée par le travail des syndicats quand même.