mercredi 30 mai 2012

29 mai 2012

Rencontre avec le Premier Ministre



Dans le cadre des rencontres préparatoires à la tenue de la Conférence sociale, la CFDT a été reçue ce matin 29 mai par le Premier Ministre. Il était entouré de Michel Sapin[1], Marisol Touraine, Marylise Lebranchu, et M. Arnaud Montebourg,[2].

La délégation CFDT conduite par François Chérèque était composée de Laurent Berger, Véronique Descaq, Marcel Grignard, Laurence Laigo ainsi que de Brigitte Jumel secrétaire générale de l’UFFA et de Christine Reffet secrétaire confédérale.

Le Premier Ministre a confirmé les grandes orientations du gouvernement pour le quinquennat : le redressement du pays dans la justice et par le dialogue social, la réorientation de l’Europe vers la croissance. La jeunesse sera au cœur des priorités de son gouvernement qu’il s’agisse du renouveau du système éducatif, du pacte productif ou encore de la  réforme de l’Etat et du rôle des services publics dans une nouvelle étape de décentralisation.

Jean Marc Ayrault a particulièrement insisté sur le respect des partenaires sociaux et l’importance attachée à la méthode de dialogue social dans l’action du gouvernement et les réformes à conduire. Dans ce sens, il a précisé que tout projet doit être soumis aux acteurs qu’il concerne avant toute décision et que l’urgence ne peut être ni la règle, ni le prétexte pour enfreindre ce principe.

Dans une ambiance studieuse et d’écoute attentive, François Chérèque a développé la vision de l’organisation du dialogue social pour la CFDT et proposé que trois niveaux de responsabilité et de décision soient clairement distingués:
  1. Le champ de responsabilité propre aux partenaires sociaux représentatifs dans lequel des négociations sont actuellement ouvertes et doivent se poursuivre, voire être élargies à d’autres thèmes.
  2. La concertation avec les partenaires dont relèvent certains sujets : politique de l’emploi, politique économique, retraites, pouvoir d’achat, perte d’autonomie.
  3. Enfin, les grands dossiers qui engagent plus largement la société et implique un débat ouvert à tous les acteurs impliqués en fonction des thèmes.

Sur les premiers sujets de concertation, la CFDT a précisé sa position :
L’emploi est la première des priorités.  Sur ce point, la CFDT a notamment demandé que soit réactivée la mission interministérielle des mutations économiques pour coordonner les actions publiques dans l’anticipation et l’accompagnement des restructurations
sur la progression du smic et la retraite pour les carrières longues (voir texte de l’interventionen annexe).

Le Premier Ministre s’est dit en phase avec les grandes lignes de la structuration du dialogue social proposée par la CFDT et a précisé que cette rencontre serait suivie d’une  « conférence de méthode » le 5 juin avec les huit partenaires sociaux représentatifs dont l’ordre du jour sera de définir :
les priorités et les sujets à traiter sur la durée du quinquennat et les acteurs concernés en fonction des sujets
Le processus de dialogue à mettre en œuvre sur les différents sujets, en donnant une place spécifique aux questions propres à la Fonction publique
Le calendrier de mise œuvre

Au terme de cette conférence  de méthode,  un relevé de conclusion devrait fixer :
l’agenda social des partenaires sociaux,
l’ordre du jour de la conférence sociale de juillet (envisagée sur deux jours) qui sera introduite par le président de la République.

[1] Michel Sapin, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé,
Marylise Lebranchu,, ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique et M. Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif[1]
[2] Assistaient également à cette rencontre, Christophe Chantepy, directeur de cabinet du Premier Ministre,  Michel Yahiel, conseiller social du président de la République et Christophe Devys, conseiller social du Premier Ministre.

2 commentaires:

Raphaelle a dit…

Bonjour,
Pourriez-vous me communiquer une adresse mail? Je voudrais vous inviter à participer à un débat sur le dialogue social.
http://www.newsring.fr/politique/926-dialogue-social-faut-il-limposer-dans-la-constitution/reperes
Merci !

Ensemble pour Gandrange a dit…

Raphaelle
a écrit

Bonjour,
Pourriez-vous me communiquer une adresse mail? Je voudrais vous inviter à participer à un débat sur le dialogue social.
http://www.newsring.fr/politique/926-dialogue-social-faut-il-limposer-dans-la-constitution/reperes
Merci !



cfdt.side57@wanadoo.fr et demander Didier Zint