vendredi 8 février 2008

Uniquement dans le périmètre du groupe ArcelorMittal

Pour les syndicats CFDT et CFE-CGC,
le projet alternatif s’inscrira entièrement et uniquement dans le périmètre du groupe ArcelorMittal.



La CFDT et la CFE-CGC rejettent la solution d’un repreneur potentiel proposée par Nicolas Sarkozy lors de sa visite du 4 février 2008 à Gandrange.


En 1999, Gandrange a été repris par Mittal. Aujourd’hui, près de 9 ans plus tard, avec l’annonce de la fermeture de l’aciérie et du TAB, nous mesurons toutes les conséquences de cette reprise. Depuis 9 ans, les investissements et les embauches ont été limités au strict minimum. Notre carnet de commandes a été pillé. Nous avons été chassés de notre marché de proximité qui est l’Allemagne. La récente OPA de Mittal sur Arcelor, nous a permis de rejoindre notre ancien groupe avec tous les effets bénéfiques qui en découlent ; quantité de fonte livrée à l’aciérie plus importante, accès au contrat d’électricité d’ArcelorMittal France, plus de possibilités d’évolution de carrière, plus de possibilités d’accompagnement social dans un grand groupe fortement présent dans la région. C’est pourquoi, pour la CFDT et la CFE-CGC, la solution pour l’avenir de Gandrange n’est en aucun cas hors du groupe ArcelorMittal.

DEVELOPPONS LE SITE DE GANDRANGE AVEC TOUS SES EMPLOIS DANS LE GROUPE ARCELORMITTAL !

2 commentaires:

Pierre a dit…

Voilà une revendication sensée! Mais qui, parmi les salariés, prendrait le risque inconsidéré de quitter le groupe et la solidarité qui s'y rattache? A part la CGT qui roule avant tout pour son image (comme Sarko peut-être?) ou bien Grenaut, dont les couilles apparaissent une fois arrivé en retraite! Bref, bravo la CFDT, bravo la CFE-CGC, vous tenez làun langage courageux : pas de salut en dehors du groupe. Je suis certain qu'une majorité de salariés partage ce point de vue.

Anonyme a dit…

je tenais a remercier de tout mon coeur la CFDT, et la CFE-CGC, car pour moi cela et evidant il ne faut SURTOUT PAS QUITTER le groupe ARCELORMITTAL, et rien que pour ca OUI les salariers se batterons a vos cotes et rien qu'a vos cotes, la cgt ne sais pas c quel fait elle va au suicide, il faut la stopper coute que coute.

Alors oui:

TOUS ENSEMBLE POUR SAUVER TOUS LES EMPLOIS D'ARCELORMITTAL GANDRANGE DANS LE GROUPE !!!!!!